top of page
Rechercher

3 raisons d’arrêter le temps

Dernière mise à jour : 6 mars 2023


Je suis Véronique Martel et je vous invite à lire ce blog sur 3 raisons d'arrêter le temps.
3 raisons d'arrêter le temps

Oui ! Arrêter le temps. Arrêter la routine, les obligations pour reconnaître tout ce que l’on accomplit. Effectivement, on fait beaucoup pendant une journée, une semaine. Et le week-end, nous continuons à remplir l’horaire pour satisfaire un besoin de faire autre chose que nos « To do » de la semaine.


Faire, faut faire, doit faire


Parce qu’il faut se divertir, faire de l’exercice, développer des intérêts… et particulièrement nos enfants. À la suite d’une semaine qu’ils ont passé assis sur les bancs d’école à apprendre, le week-end ils doivent suivre des cours et apprendre à nager, skier, chanter, dessiner, patiner… se comparer, compétitionner, se faire juger…


Mais si pour cheminer vers notre bonheur, les congés servaient aussi à se ressourcer.

Et être.

Sans horaire, sans temps.

Se connecter à qui on est.


1- Apprendre à être seul.


Enfants, adolescents et adultes ont besoin de moments de solitude pour comprendre qui ils sont. Un enfant qui joue seul laisse toute la place à sa créativité. Alors que cet enfant est habitué à être organisé, les premiers moments de solitude sans horaire paraîtront un défi, ennuyant et déroutant, mais la persévérance aura à long terme des avantages essentiels dans sa vie d’adolescent et d’adulte.


Voici certains avantages de la créativité :

  • Apprendre à réfléchir

  • Cultiver la curiosité

  • Accepter les échecs et en rebondir

  • Développer sa capacité d’adaptation.


La solitude procure aussi plusieurs avantages et en voici deux très importants à mon sens :

  • Gagner en confiance

  • Devenir plus indépendant


Quand on apprend à être seul, peu importe son âge, on accorde moins d’importance au regard des autres, à la recherche d’être continuellement entouré. En ce sens, l’esprit se repose puisque vous n’avez qu’à vous soucier de vous-même.


Vous devenez plus productif une fois ce temps de ralentissement passé, vous avez eu le temps de rêver, de rassembler les idées pour un projet, de prendre du recul d’une situation.


La solitude permet aussi de mieux apprécier la compagnie des autres.


Il y a de nombreuses façons d’être seul.

Quelques heures dans un SPA, partir en randonnée, se lever plus tôt que le reste de la maisonnée…


2- Prendre le temps de se connaître


Parce que oui ! Pour en apprendre sur quelqu’un il ne s’agit pas seulement de s’asseoir et discuter. Je dirais même que pour comprendre l’autre, il est préférable de passer du temps ensemble avec des silences.


Ma tante Sylvie me disait, alors que j’étais une jeune adulte à la recherche de l’amour :


« Tu veux savoir si une personne est un bon partenaire? Va quelques jours en camping. Tu le sauras assez vite ! »


Ce qui s’est avéré plutôt exact. Si après quelques jours de rusticité, le sentiment d’être bien ensemble est toujours présent, il y a de fortes chances que la cohabitation et les défis de vie se fassent en équipe.


Mais dans ce texte, je veux surtout parler dans une même famille. Trouver un intérêt commun ou une activité à découvrir et passer du temps ensemble. Vraiment. L’un avec l’autre.


Et puisque du temps de solitude est aussi au programme, les idées sont claires, la confiance vous habite et votre attitude est au calme. Être calme ne veut pas dire sans énergie, mais plutôt être calme en soi, sans ce tourbillon qui roule à vive allure ou cette gorge qui serre.

D’ailleurs, chercher à découvrir les signes qui annoncent le temps à la solitude et trouver votre rythme afin de ne pas atteindre cette limite.


Pour les parents qui ont plus d’un enfant, passer du temps avec un enfant à la fois est très gagnant pour la relation parent et enfant, mais aussi pour son estime et votre lien de confiance mutuel.


Un enfant peut partir une journée avec papa et pendant ce temps maman passe du temps avec le reste de la bande. Vice versa et pour chacun des enfants de la famille.

Il est très intéressant de voir évoluer son enfant dans une activité sans sa fratrie et avec un seul parent. Sa personnalité profonde, son langage, ses réflexions sauront vous émerveiller, vous rassurer et vous rendre fier.

Son comportement peut différer avec un parent et avec l’autre. Ce qui est normal et doit être accueilli sans jugement, sans jalousie. Votre enfant va chercher différents éléments de chacune de vos personnalités, il apprend, il observe, il ose.

Ce temps privilégié aura pour cet enfant une valeur inestimable, particulièrement si l’activité lui permet d’être qui il est, de développer ses intérêts, que ce soit de vous initier à son univers ou de tous deux découvrir quelque chose de nouveau.

Passer du temps avec un enfant devrait, à mon sens, être répété au moins une fois chaque saison. Vous avez 3 enfants ? C'est 24 jours par an soit une journée à chaque saison par enfant avec chaque parent. Et quelques heures suffisent à développer cette richesse pour toute la vie.


3- Ne rien faire


J’ajouterai sans culpabiliser.


Puisque ne rien faire, contribue au bonheur en réduisant le stress et l’anxiété.

Ce n’est pas peu dire, n’est-ce pas ?


Quand on voit du temps se pointer dans l’agenda, on pense immédiatement à organiser un souper, faire une excursion, peindre une pièce. Mais si vous ne planifiez rien ! Rien comme dans rien ou comme dans rester à la maison en mou à reprendre contact avec soi et la bande.


Nous avons de moins en moins de temps pour nous reposer. On s’achète des montres pour calculer la fréquence cardiaque, le nombre de pas, le temps de sommeil, de travail, d’entraînement.

Et si nous arrêtions de compter ?

On ferme les cellulaires, les portables, les montres intelligentes. On ne répond à aucun texto, message, sonnerie.

Je sais, pour certains enfants, adolescents et adultes le défi sera grand. Soyez leader et agissez par l'exemple. Offrez la possibilité de déconnecter une première heure, puis une autre autre.


Et la principale raison pour instaurer ce genre de pratique est qu’elle est bonne pour la santé. Votre corps, votre esprit ont besoin de se déconnecter de l’extérieur pour se connecter à l’intérieur de soi, et ce, pour chaque membre de la famille, peu importe l’âge.


Cependant, si vous vivez certaines situations comme un deuil, une dépression, dans ce cas, il faut se mettre en action et être accompagné.


Avant de vous laisser partir


Mon objectif avec l'écriture de ces 3 bonnes raisons de changer la routine, les horaires en lâchant prise sur FAIRE est de contribuer à une réflexion sur la préparation du retour à l’école, au travail et à l’automne à venir, à l’année à vivre. Vers ÊTRE, vers VIVRE plus calme, plus confiant en vous plaçant en priorité pour générer plus d’énergie pour vos obligations, rendements et dans votre quotidien.


Si vous avez besoin d’un accompagnement pour y parvenir, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi.


Au bonheur !

Je suis Véronique 💜

Naturothérapeute praticienne hypnose HYCIE

Praticienne énergie ParAmourHYCIE et Access Bars


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page