top of page
Rechercher

Prendre du recul pour mieux avancer

Dernière mise à jour : 6 mars 2023

L'anxiété chez les enfants

___


Parfois pour saisir ce qui se passe dans le tourbillon de la vie de famille, il est nécessaire de prendre du recul, de se décoller le nez de l’arbre et de regarder l’image de ce quotidien pour comprendre ce qui s’y joue.


La peur, le stress et l’anxiété


Chez les enfants, la notion de stress et d’anxiété est souvent créée par la peur. Par exemple, l’arrivée d’un gros chien inconnu qui jappe fort en montrant les dents provoquera une réaction normale à un danger réel. Le corps s’arrête pour faire face à une menace. Il y a une montée d’adrénaline et un stress qui finalement s’estompe quand le chien est plus calme ou maîtrisé.

L’anxiété est une émotion en réponse à une impression de danger. Reprenons l’exemple d’un chien. L’enfant voit le chien, il s’imagine qu’il va foncer sur lui en jappant les dents sorties, prêt à le mordre. Le corps réagit de la même façon que lors d’une réaction de peur face à un danger réel, sauf que dans ce cas, le chien est calme.

L’anxiété peut prendre de plus en plus de place et il est important d’intervenir. L’anxiété peut générer une grande détresse, devenir de plus en plus difficile à contrôler et nuire au fonctionnement quotidien de votre enfant


5 causes de l’anxiété chez l’enfant.


Plusieurs raisons peuvent être la cause de cette anxiété et je vais en explorer quelques-unes avec vous.


1. Un changement important

L’arrivée à la maternelle, un déménagement, une séparation, l’arrivée d’un nouvel entraîneur sont autant d’exemples de changements pouvant créer l’anxiété chez un enfant. Mais avec le temps, l’adaptation aura fait diminuer cette anxiété et ce sera le retour à des temps plus calmes, à des comportements plus associés à votre enfant au quotidien. Cependant, s’il s’avère que cette anxiété dure plus d’un mois, il est temps de prendre en main la situation.


2. Des événements vus à la télévision, sur le net ou dans l’entourage

Bien oui ! Certains films ou des images des nouvelles ou des scènes vues dans la rue, chez des amis ou encore dans la famille peuvent provoquer de l’anxiété.


3. Le manque de routine

Je vous le dis, la routine ne tue pas dans certains cas. Et spécialement chez les enfants, bien au contraire ! Les enfants ont besoin d’évoluer dans un milieu encadré où la mise en place de rituel pour le dodo, entre autres, mais aussi pour l’alimentation est reliée avec le maintien d’une hygiène de vie, actuelle et future visant à réduire l’anxiété. Tout simplement parce que ces gestes répétitifs sont sécurisants.


4. La surprotection

Surprotéger son enfant peut développer un manque de confiance en soi, avoir cette impression que si l’adulte n’y est pas, il est en danger, est incapable de prendre une décision ou n’a pas de jugement, selon l’âge. Ce manque de confiance est une cause d’anxiété chez plusieurs enfants et adolescents.


5. Des exigences trop élevées

Pour un enfant, plaire à ses parents est précieux dans le développement de sa confiance, de son estime. Mais quand les exigences et les attentes sont hors d'atteinte, le défi devient trop grand et l’anxiété de performance plante ses graines parce que l’enfant vit avec la peur de l’échec à la vue des exigences trop élevées.


Reconnaître les signes de l’anxiété


Vous connaissez bien votre enfant, vous êtes bien placé pour faire la différence entre un état d’esprit changé momentanément ou qui perdure. Faites-vous confiance.

Si votre enfant présente les signes suivants, un ou plusieurs signes, il est maintenant important de trouver des moyens d’augmenter sa confiance en lui, son estime de lui-même, de l’aider à retrouver de la sécurité et du calme, donc de diminuer l’anxiété.

  • S’il est anormalement agité, irritable et de mauvaise humeur.

  • S’il fait des crises de colère, il pleure ou est triste ou préoccupé.

  • Si votre enfant vit avec des malaises physiques comme des maux de tête, des maux de ventre, des maux de cœur, il n’a plus d’appétits, il manque de concentration.

  • S’il a des problèmes de sommeil. Il a de la difficulté à s’endormir ou il refuse d’aller au lit.

  • Si votre enfant cherche constamment à être avec vous, que vous le rassuriez à chaque instant.

  • S’il évite certaines situations, comme aller chez des amis, aller à l’école ou se faire garder.

  • S’il ne se fait pas d’amis

  • S’il réagit fortement, excessivement à certaines situations


qu’est-ce que vous pouvez faire comme parent ?


Le premier conseil à suivre est de ne pas banaliser ce que votre enfant vit.


Le second conseil est d'éviter de dramatiser ce que votre enfant vit.

Votre enfant vit dans la réalité et ce qu’il ressent est aussi vrai. Ce n’est pas pour attirer l’attention, se rendre important ou pour quelques autres raisons que ce soit. C’est bel et bien réel.


Le troisième conseil que je vous invite à faire est d’être à l’écoute, de l’observer et de lui poser des questions douces sur sa journée, sur des événements. L’objectif est d’apprendre à mettre des mots sur ce qu’il vit. Il est primordial que vous-même soyez disponible et 100 % dans le moment présent avec votre enfant, de ne pas ridiculiser ses mots et de lui laisser le temps de répondre pour ne pas lui mettre des mots en bouche.


Le quatrième conseil est de mettre en place un tableau des émotions. Faire un calendrier avec des collants ou pictogrammes représentant les émotions de colère, tristesse, joie, stress, calme. L’enfant choisira le collant de son état d’esprit en arrivant de l’école et le collera dans la journée sur le calendrier des émotions. Et, vous pourrez ouvrir la discussion lorsque vous serez disposés tous les deux à échanger calmement, et ce, la même journée. Penser à adapter votre routine pour avoir ce moment privilégié avec lui sans pour autant forcer la discussion. Les journées où il n’a pas envie de parler, vous pourriez raconter une histoire sur les émotions qui le concerne ou complément à l’opposé pour changer les vibrations. Des bijoux de livres sur les émotions existent en librairie.


Le cinquième est de le féliciter pour ses accomplissements. Il peut être intéressant de revenir sur des peurs vécues alors qu’il était plus jeune et qu’il a surmontées. Ou de le féliciter pour les efforts mis à la réussite d’un examen pour les efforts.

Et finalement si vous savez qu’il y aura du changement dans les prochains jours, expliquez-lui ce qui va se passer afin qu’il ne soit pas mis devant les faits et ainsi solliciter ses réactions d’anxiété.


Dans tous les cas, le conseil ultime est de s’assurer que votre enfant dort dans un endroit convenable et sécuritaire et qu’il mange des aliments sains et de façon suffisante pour subvenir à ses besoins quotidiens.


J’ajouterai, si vous-même vivez avec l’anxiété, passer à l’action dans votre propre vie pourrait être un atout considérable pour améliorer la situation chez votre enfant.


L’hypnose et les outils de prise de conscience sont des moyens pouvant améliorer cet état d’anxiété, autant chez un enfant, qu’un adolescent ou un adulte. Et comme tout changement, ça demande du temps, de l’implication, de la volonté de changer et de l’engagement dans la réussite de ce changement des réflexes pour en créer de nouveau.


Pour finir, voici des points importants à retenir

Le stress permet de rester vigilant dans certaines situations. Il peut devenir problématique si ce stress devient anxiété et qu’il demeure ainsi dans le temps, nuisant au fonctionnement quotidien.

Il est essentiel de considérer les peurs de votre enfant comme une réalité pour lui. Il vit ce qu’il ressent. Cependant, si votre enfant se fait toujours rassurer et que vous vivez toujours un coup à l’avance, l’effet inverse va se produire en alimentant l’anxiété et en créant un besoin insatiable de se faire rassurer.

Faites-vous confiance, vous savez ce qui est le mieux pour lui. Parfois, tendre la main pour traverser une étape ou simplement apprendre à agir autrement peut être la solution efficace et rapide à un défi qui semble plus grand que soi.


Je suis Véronique Martel

Naturothérapeute praticienne Hypnose HYCIE

Praticienne énergétique ParAmourHYCIE et Access Bars

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page